Confort:

 

Le plancher intégral, stabilisé et horizontal de l’étrier K VALL favorise la détente musculaire, améliore la qualité de l’amorti, facilite les efforts de longue durée et apporte un plaisir renouvelé.

 

 

Sur l’étrier KVALL le talon étant posé, la cheville retrouve un jeu articulaire qu’elle ne peut pas avoir sur l’étrier classique. Cette capacité articulaire améliore la possibilité d’amortir les mouvements du cheval dans l’ensemble des membres inférieurs.

Nous préconisons une utilisation horizontale du plancher pour que le talon soit véritablement en appui. Toutefois l’étrier est conçu de manière à permettre une inclinaison pour que les cavaliers qui souhaitent continuer à monter en baissant leur talon puissent le faire.

L’appui maintenu sur l’étrier classique par la faible surface du point de contact (muscles du mollet en contraction) et par la nécessité d’une flexion de cheville augmentée (allongement des muscles du mollet), est, mécaniquement coûteuse, contradictoire et permet difficilement le relâchement

musculaire pourtant préconisé en équitation. Avec l’étrier KVALL, l’activité musculaire est optimisée à deux niveaux : par une répartition des efforts entre l’arrière et l’avant de la jambe et par une alternance entre la contraction et le relâchement musculaire des muscles du mollet. Nous gagnons en économie musculaire, ce qui apporte à la fois confort, aisance et plaisir.

C’est la voûte plantaire, qui par son élasticité, active le retour veineux. Or cette élasticité n’est possible que si tout le pied est en appui. Le plancher intégral de l’étrier KVALL offre cet appui à la voûte plantaire et favorise ainsi le retour veineux et la circulation du sang.

 

L’exemple équestre

En endurance, le cavalier gagne une capacité à rester en équilibre longtemps et avec moins de fatigue. En améliorant la circulation du sang, l’étrier K VALL apporte une réponse aux problèmes rencontrés de crampes, de douleurs et fourmillements dans les pieds fréquents dans cette discipline.

 


 

Sécurité:

 

La Sécurité est une priorité, c’est pourquoi KVALL opte pour la Simplicité et l’Efficacité dans son système de dégagement du pied.


1 – L’étrivière arrière a été imaginée dans le but de ne pas entraver la jambe du cavalier.

 

2 – L’étrivière arrière se désolidarise du plancher de l’étrier lors de l’application d’un effort.

 

3 – De plus, l’étrivière arrière peut se détacher du côté gauche ou bien du côté droit du plancher de l’étrier.

 

L’étrier KVALL offre une meilleure sécurité :

L’axe arrière et les sangles arrières se déclipent automatiquement en cas de chute. La cage est large pour laisser le pied le plus libre possible. Les branches latérales sont échancrées pour un dégagement plus facile du pied. La surface est antidérapante. L’étrivière peut se décrocher du couteau.

Un cavalier plus stable tombe moins.
L’étrier est conforme au règlement.

Il arrive que des cavaliers se coincent encore les pieds dans les étriers classiques.

 

Illustration vidéo d’une chute avec les étriers K VALL

 

L’exemple équestre :

Les débutants commencent l’équitation avec beaucoup moins d’appréhensions. L’apprentissage devient plus facile et apporte immédiatement du plaisir. Pour les handicapés et en sport adapté, la sécurité et la facilité encouragent la pratique.